Facebook = Big Brother …

Posted on décembre 21, 2008

16


… ou Envoyé Spécial = Fox news ?

Quand je vivais en France (ya bien 8 ans), j’avais l’habitude de regarder Envoyé Spécial. Puis j’ai arrêté non pas en réaction à la qualité de l’émission mais plutôt parce que France 2 (et consœurs) bloquait l’accès au émission depuis les IP étrangers. Pour des raisons de copyright et sans doute pour pouvoir vendre les reportages à des chaînes étrangères (comme si des émissions d’informations franco-françaises pouvaient intéresser d’autres personnes que des français – encore un nombrilisme à la Française), il n’était pas possible de voir les émissions hors du territoire hexagonal. Bon tant pis, je m’en passe.

Mon intérêt pour Envoyé Spécial (ES from now on) fut relancer par les chroniques de Daniel Morin du Fou du Roi sur France Inter (merci les podcats). Je suis retourné sur le site d’ES et j’ai découvert que l’on pouvait voir les émissions en ligne même depuis l’étranger (je sais pas depuis combien de temps c’est possible ou si c’est un bug dans le site mais on peut).

Vendredi dernier, j’ai maté le reportage « Planète Facebook » de Jérémie Drieu et Matthieu Birden.

A partir de la minute 3:20 et grâce à Olivier on apprend que:

  1. On « [doit] entrer son vrai nom pas un pseudo »
  2. On entre ses vrais coordonnées
  3. On entre des informations personnelles: orientation sexuelle, religion, opinion politique…

Déjà le 1 est faux: on ne doit pas entrer son vrai nom. Les points 2 et 3 sont aussi optionnels: tu le fais si tu veux. Heureusement sur ce point, le journaliste précise à la minute 4.35 qu' »Olivier n’est bien sur pas obligé de repondre ». Ben c’est pas dommage mais je trouve qu’il y a quand même manipulation d’information là. Surtout qu’il dit ensuite:

« Collecter ces informations est illégal selon la loi Française.  »

Mais rajoute: « Facebook lui est américain et veut tout savoir. » Mais bien-sur, encore un méchant américain. Si Facebook était français, il n’y a pas de doute, il ne voudrait rien savoir sur vous. Moi qui croyait que le fichage était une tradition française.

Plus loin (13.20), Serge Tisseront dit une chose très vrai: « Tout ce que j’inscris ici tombe dans la domaine public ». Bon il parle uniquement de Facebook alors que c’est vrai pour tout l’internet. Par contre il ajoute « sur FB, il n’y a aucune confidentialité. »

La séquence suivante nous montre l’exemple d’un ex-couple qui s’est séparé à cause d’une photo publié sur FB. La jeune femme, Karine,  nous montre comment elle peut espionner grâce à un ami commun. Le journaliste dit « aujourd’hui les amoureux déçus ne sont même plus amis sur FB mais Karine peut toujours aller fouiller dans la vie de ex grâce à un ami commun. »

En gros, le journaliste oublie de dire que l’on peut (doit) configurer son compte pour définir quelles informations seront accessibles aux amis, aux amis des amis, aux membres du réseau ou à tout FB. On peut aussi choisir de « bannir une personne ». Par exemple, vous choisissez de mettre vos infos personnelles visibles à tous les amis de vos amis sauf mr X (qui est un ami d’un de vos amis).

Après tout le reste du reportage sur le traitement de vos informations à but commercial, certes. Il suffit de voir les pubs ciblées qui sont sur votre page. Le risque de vente des fichiers clients ? Ben ça se fait ailleurs (et même en France). Alors c’est vrai qui SI vous donnez toutes vos infos perso (ce que vous écoutez comme musique, vos restos, vos films, vos ….), ça donne aux fichiers une valeur énorme car c’est très rare d’avoir toutes ces informations dans un même fichier client. Mais comme le disait Tisseron plus haut: tout ce que l’on publie sur le net (sauf licence explicite par exemple CC) est public. C’est vous qui choisissez de vous effeuiller; à aucun moment FB vous met un flingue sur la nuque pour vous forcer à entrer vos données personnelles. Finalement, l’accès aux fichiers par les autorités: ben c’est le cas pour tous les sites internets « normaux » (sur demande d’un juge).

Alors c’était quoi ce ton alarmiste dans le reportage ? Ces fausses informations ou plutôt demi vérités ? Ce parti pris délibéré ? On est plus capable de faire des reportages d’information en France ou quoi? Faut faire du chiffre? On se lance dans le traitement de l’information à la Fox news? Je suis très déçu et à l’avenir je regarderai les émissions de ES pour ce qu’elles sont : de sensamation et pas de l’information.

Pour tout à fait honnête, comme je suis resté plusieurs années sans regarder l’émission, peut-être que la ligne éditoriale a changé et que je réagis pour rien. Peut-être que le ton de ce reportage entre complètement dans le frame de l’émission et que c’est moi qui ai fait une erreur en espérant autre chose.

Update: j’avais pas fait gaffe mais le Olivier du reportage, il est à l’UMP, et à la fin du reportage ya une séquence sur des jeunes de l’UMP qui s’occupe du compte de notre cher président. Je note c’est tout.

Publicités
Posted in: vu sur le web